Pascale Ogier

Pascale Ogier

Revu ‘Les nuits de la pleine lune’ de Rohmer sur Arte.

Pas pris une ride même la deco pourrait être contemporaine- le seul marqueur temporel est que le RER A semble bien marcher.

Cependant

même s’il émane de Pascale Ogier

une grâce certaine, sa voix haut-perchée et plaintive a fini par me taper sur le système.

Elle a un très joli corps gracile avec lequel elle est très à l’aise. Et c’est une excellente actrice .

Tchéky Kario reste un mystère pour moi. Joue-t il faux ? Ses émotions ne sont pas ou mal retraduites verbalement.

Luchini en mode harceleur egomaniaque est magnifique.

Le film ne dit pas grand chose de l’époque, c’est un brillant marivaudage, hors sol ( où est Paris ? ) hors temps, et qui fait mine de ne reconnaître comme seule influence que celle du cosmos et de ses planètes.

Advertisements